Lapidarium

     La section Lapidarium est composée de quatre niveaux, comprenant: l’archéologie, l’environnement roumain et  celui européen, la civilisation traditionnelle et la blouse roumaine, le symbole de la culture et de la créativité roumaines.

_DSC0067

       Au rez-de-chaussée du bâtiment nouvellement construit, les spécialistes ont tenté de surprendre avec certains objets découverts après les fouilles archéologiques réalisées à Galaţi. L’exposition présente des fossiles, de la période néolithique jusqu’à la période de Cucuteni, et tout ce qui concerne la période du bronze et la période du fer. Elle présente aussi la période des Geto-Daces allant jusqu’à la période médiévale, avec tout ce qui signifie céramique, christianisme de la région du Bas Danube jusqu’aux tombeaux funéraires exposés au milieu de la section. On présente des os découverts autour de Galaţi à Tirighina Barboşi. Dans une tombe, on a découvert un péroné du premier chrétien du Bas Danube. Il a été découvert grâce à un projet sur l’or et l’argent de la Roumanie. La période de la Dacia romaine, après la romanisation y est aussi présentée. La seconde tombe aurait appartenu à une femme riche, car un peigne, des sous et des pots ont été enterrés avec elle. Les colliers et les bracelets de l’exposition semblent être faits pour les enfants, mais ils appartenaient à des femmes forhuées et n’étaient pas vraiment portés, ils ne sont que symboliques pour le statut social. On a exhumé également différents sarcophages, l’un d’entre eux appartenant à un enfant. Au rez-de-chaussée du musée, nous pouvons également trouver des pierres tombales des plusieurs personnalités.

     Au premier étage, vous découvrez les expositions roumaines et européennes: des meubles, du XVIIIème siècle et de la moitié du XIXème siècle. Dans la première partie, il y a les expositions roumaines avec des influences européennes. Les meubles témoignent le siècle dont elles font partie, indiquant la mode de cette période. Tout ce qu’on trouve dans cette partie de l’exposition (meubles, canapés, très hauts miroirs) date du milieu du XVIIIème siècle jusqu’au début du XIXème siècle. Les marques de cette période sont de très belles peintures, des lignes dorées et argentées. La plupart des meubles de ces expositions appartenaient à la Maison Cuza. À la fin du XIXe siècle, la Maison Cuza Voda a appartenu pour une courte période à la famille du prince Alexandru Ioan Cuza. Certains objets ont appartenu à la famille de femme de Cuza. La maison se trouve sur la rue sur  Al. I. Cuza qui a eu de nombreux propriétaires. Parmi ceux-ci on inclue la mère du souverain, qui a tenté à un moment donné offrir la maison à quelqu’un qui puisse la développer au niveau culturel. Elle devient ainsi la propriété de certains habitants de Galaţi et devient, après de nombreuses transformations, un musée au début du XIXème siècle. Le musée Maison Cuza a vu le jour grâce à tous les atouts réunis par les professeurs des écoles Paul et Ecaterina Pasa, fondateurs de la muséographie de Galaţi, qui ont rapporté des objets de toutes les gammes, des armes aux peintures. La deuxième partie de l’exposition, fait référence à la sixième décennie du XXe siècle. En 1956, le Musée d’Histoire de Galaţi a été divisé en: le Musée d’Art Contemporain, le Musée d’Histoire, et les annexes la Maison Cuza Voda et le Complexe des Sciences Naturelles. Chacun de ces musées a repris ses propriétés. Ainsi, le Complexe des Sciences reprend les animaux empaillés et tout ce qui concerne la biologie et la zoologie. Le Musée d’Art Contemporain reprend toutes les peintures et crée un véritable musée. Le Musée d’Histoire conserve tous les documents et meubles, du milieu du XIXe siècle et du début du XXe siècle. On peut voir  un salon du XIXe siècle. À cette époque, tous les foyers n’avaient pas de salon. Le salon était généralement ouvert aux familles ayant un certain statut social, à celles qui avaient souvent des invités haut placés, des politiciens par exemple. Les propriétaires étaient riches, et occupaient certaines fonctions bancaires, etc. Le salon avait des meubles coûteux et la maison avait bien sûr plusieurs salles pour les invités. Dans un tel salon, les gens parlaient, se connaissaient, puis ils se rendaient dans une autre pièce, le bureau du propriétaire, par exemple. L’exposition qui décrit une telle pièce du musée est constituée d’objets appartenant à Al. I. Cuza avant de devenir un souverain. À cet étage, nous pouvons trouver une table pour jouer aux cartes.  On nous est présenté un autre type de salon de la fin du 19ème siècle-commencement au XXème siècle. Ici, la ligne des meubles change: elle est sombre, la tapisserie est différente; si dans le type de salon précédent elle est dorée, joliment colorée,  ou tapissé de soie apportée de Paris,  en ce siècle le revêtement est différent, il n’est plus aussi coloré, mais aussi beau que les rideaux. À ce niveau, on peut voir également une lampe à gaz, un album photo, des très hauts miroirs, une table fumeur, un appareil photo, un baromètre et l’une des pièces les plus spéciales du musée, une voiture Dion Button de 1898.

_DSC0087

     Au deuxième étage de l’édifice se trouvent des éléments de la civilisation traditionnelle du sud de la Moldavie, qui nous présente l’univers du village du XIXe siècle. À cette époque, les préoccupations de l’homme était la pêche, l’agriculture, le soin des animaux et le ménage. On y trouve des objets spécifiques à chacun: le bateau du pêcheur, le filet, des charrues en fer ou en bois, des meules, des semoirs, des tonneaux, des cuillères, des pétrins, des pressoirs à vin. On peut aussi y voir une forge appartenant au forgeron du village, des rabots, des scies, des tours, des cloches, des fers à cheval. Dans un autre cadre, on présente la maison paysanne et son chariot. À l’intérieur de la maison se trouvent: des roseaux, une cuisine avec une poêle, un trousseau, des vêtements et des serviettes tissées par une femme au foyer et une annexe où se trouvaient les céréales. Dans chaque maison, il y a avait un métier à tisser.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s